Ecrire sa vie pour réussir ?

Quand on regarde en arrière, il est possible d’analyser notre comportement, de voir ce que l’on a fait de mal, et ce qui, au contraire, nous a poussé à devenir la personne que l’on est aujourd’hui.
C’est pourquoi en y réfléchissant un peu, je me suis demandée s’il n’était pas possible de réussir en écrivant sa vie à l’avance.
Alors oui, ça paraît un peu restrictif. On a l’impression qu’on va s’enfermer dans un scénario cauchemardesque et que l’on n’aura plus aucune liberté. Ce qui est faux, si l’on considère que nous sommes l’auteur des règles du jeu.
A bien y réfléchir, s’il est plus simple d’être un enfant, c’est peut-être pour cette simple bonne raison : nous avons des règles.
C’est tellement plus simple de réussir sa vie quand on sait ce que l’on doit faire, et ce que, justement, on n’a pas le droit de faire.
Alors oui, c’est bon de devenir adulte, cette énorme bouffée d’oxygène lorsque l’on quitte le domicile familial nous fait du bien. Au début. Jusqu’à ce que l’on réalise qu’on échoue dans nos études, qu’on prend 15 kilos et que notre vie sportive est résumée à néant.
C’est pourquoi ce projet un peu fou m’est venu à l’esprit : il faut s’auto-donner des règles du jeu, des « règles de la vie ».
Ne serait-il pas plus facile de gérer son budget et d’être dans le vert à la fin du mois si l’on s’imposait certaines restrictions ? Si vous êtes (comme moi) accroc aux livres, alors pourquoi ne pas s’imposer un budget de 100€ par mois à dépenser dans les livres ?
Et puisque l’on est en permanence déçu de nos achats, des gens, des situations, de la vie en général, pourquoi ne pas se cantonner à ce que l’on connaît et que l’on sait aimer ? Entendez ici que vous avez bien plus de chances d’adorer cette robe incroyable que vous avez vu sur votre actrice de série préférée, plutôt que celle que vous achetez sur un coup de tête en passant devant une vitrine. Peut-être qu’il faudrait s’imposer une règle d’achat, là aussi.
Je ne dis pas qu’il faut qu’on s’empêche de vivre. Je ne dis pas qu’il faut tout mettre dans des cases, jusqu’à restreindre la couleur de vos petites culottes. Loin de là.
Mais peut-être que si l’on s’imposait quelques limites, on se pousserait nous-mêmes à aller vers l’avant, à suivre une direction bien précise, avec, au bout, le but qui nous attire. Ca revient, un peu, à s’imposer de faire du sport tous les jours pour perdre du poids. Mais avec tout le reste de notre vie. Je suis persuadée que ça pourrait nous rendre plus heureuse de laisser tomber les envies de liberté prônées par la société.
Depuis la fin de la guerre, la société veut absolument tout changer. La révolution des sentiments et des valeurs a commencé, et on a du mal à remettre les choses en question. Il suffit d’observer nos grands-parents, qui ne laissent jamais rien dans leur assiette.
Il semble y avoir sous toutes les chaumières des envies de retour en arrière. Vous le connaissez, ce fameux « avant ». Celui qui fait rêver tout le monde, mais nous ne voulons pas franchir le cap. Il faudrait que cet air ancien réapparaisse sans que personne n’agisse. Vous en avez marre d’être oppressé par le manque d’argent ? Par le manque de travail ? Par ce surpoids qui n’existait pas avant ? Par ces pseudos révolutions à la mode, qui disent que les femmes doivent prendre le dessus sur les hommes.
C’est quoi ces idées ? Est-ce que chacun ne peut pas agir comme il le ressent ? Est-ce qu’il faut à tout prix être végétariens, féministe, et négatif pour être intégrer dans la société ?
La révolution, la rébellion, la révolte. Et si on se contentait de s’écouter ? Et si on se contentait de vivre comme bon nous semble ?
Peut-être que si on se fixait soi-même ses objectifs et ses envies, peut-être que si soi-même on décidait quelles règles sont bonnes pour nous au lieu d’écouter les règles inculquées de la société, alors on irait mieux. Et plus loin.
Je ne sais pas pour vous, mais moi, je sens que j’ai besoin de ces limites. J’ai besoin qu’on me tienne la main et qu’on me guide. Alors si je dois me tenir la main moi-même, je vais le faire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s