La quête de perfection, ça s’arrête quand ?

Trop nombreux sont les jours où en me voyant ma tête le matin, j’ai envie d’aller me recoucher (pour ne plus jamais mettre le nez dehors).
Il arrive un moment où on n’en peut plus de la déprime, un moment où on décide de s’armer de son crayon et de son carnet, et de se poser les bonnes questions.
Je repense à ce jour où, n’ayant rien fait de particulier, les compliments ont afflué.
Je pense à ces jours où, ayant passé une heure sur mon maquillage, ayant mangé des graines toute la journée et fait deux heures de cardio, tout le monde m’a ignoré.
Une seule différence fondamentale (ou deux, peut-être) entre ces deux situations : dans la première, j’étais heureuse. Je me sentais en confiance avec mon corps, en confiance avec mon esprit, en confiance avec mes projets et mes capacités à apporter des choses aux autres. Et en plus de tout ça, je m’en fichais pas mal d’apporter quelque chose aux gens. Je voulais juste vivre ma vie, être heureuse, me sentir bien dans mon monde, et rien de plus.
Il y a des pays où le regard des autres importe peu, voire pas. Nous, français, avons pour habitude d’être négatif, de critiquer tout et n’importe quoi, de juger sans savoir, de suivre bêtement (et de se plaindre). Voilà une bonne liste qu’il faudrait rayer de nos vies, et passer à autre chose. On perd bien trop de temps à vouloir avoir les fesses de Kim Kardashian, à faire semblant de connaître des choses, en aimer d’autres, essayer des activités, se créer un compte instagram pour avoir un nombre de followers incroyable. Ca devient pénible. Ca devient pénible de ne plus rien pouvoir aimer, de ne plus rien pouvoir croire, de ne plus rien pouvoir tenter sans être comparé aux autres, en permanence. Il faudrait qu’on se libère de ce poids énorme qui pèse sur nos épaules, il faudrait qu’on arrive enfin à vivre pour nous, dans le seul but d’être heureux.
On va tous mourir tôt ou tard, et se préoccuper de l’avis des autres n’aura plus aucune importance. Beyonce, Shakira, Kim Kardashian ou Kylie Jenner et sa tronche en plastique n’auront plus aucun intérêt.
Que chacun pense à soi et laisse les autres être qui ils veulent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s