La femme moderne, et si on n’était pas prêtes ?

Comment faire pour s’y retrouver quand on est une femme de nos jours ?
Qu’on se le dise, on n’est pas tombées dans la bonne période. Prise entre l’héritage de nos grands-mères qui étaient de bonnes femmes au foyer et de nos mères qui commencent à vouloir s’émanciper, on ne sait plus où donner de la tête.
Si on fait le mix des deux, on obtient celle que l’on doit être : une femme parfaite.
Il faut faire la cuisine, le ménage, la lessive, tout en étant impeccable physiquement, sans oublier d’aller travailler pour ramener de l’argent à la maison et ainsi être indépendante financièrement (et donc égale à l’homme), et surtout il faut prendre du temps pour soi, ce qui implique cours de yoga, lecture du soir, virée shopping entre amies et repas de famille chez belle-maman.

La femme moderne, c’est quoi exactement ? 

Il faut être une bonne mère, une bonne épouse, une bonne amie, une bonne fille et malgré tout ça, trouver sa place de femme. Et on n’en peut plus. C’est totalement inhumain d’avancer jours après jours avec autant de pression sur les épaules.
Si on ne se prend pas en main dès maintenant, on va finir comme la plupart des femmes qui s’en sont rendues compte trop tard : à 40 ans on va tout plaquer, on va divorcer et avoir nos enfants une semaine sur deux et la moitié des vacances, on va abandonner les cours de yoga pour se mettre aux Kinders, on va devenir une vraie de vraie Bridget Jones.
Alors ouvrons les yeux, maintenant. Qui veut-on être ? Une femme au foyer, bonne épouse et bonne mère, ou une working girl ? Les deux.
Pour être les deux, il faut soit lâcher prise, soit être ultra-organisée, soit les deux.

On capitule ? 

On accepte d’être un mix de la femme moderne et de la femme d’antan. On essaie de cibler les zones à crises. Si votre conjoint est incapable de faire les courses correctement, et bien on l’accepte, ça sera à nous de le faire. On arrête d’essayer de le convertir aux courses. Monsieur a essayé, Monsieur a été d’accord pour nous aider et nous soulager dans nos corvées, mais il n’est pas capable d’accomplir cette tâche.
En revanche, on l’initie aux tâches simples, comme étendre le linge après l’avoir sorti de la machine à laver. Parce que la femme moderne qui est en nous a plein d’autres choses à faire aussi. Alors sans devenir une marâtre, on lui demande de mettre la main à la patte. Ni trop, ni pas assez.

On arrête de se mettre trop de pression. Quand on se couche le soir, on est épuisées. Quand on se lève le matin, on a envie de tout foutre en l’air. Et ça n’est pas normal.
Il faut accepter le fait que si on travaille, on doit faire des concessions sur certaines tâches que les femmes effectuaient pendant la journée. On arrête de repasser les draps et les chaussettes, on accepte de faire une boite ou des surgelés de temps en temps, on ne fait pas de syncopes quand on repousse de deux jours l’épilation sur maillot (promis-juré chouchou ne vous quittera pas pour deux ou trois poils, et encore moins pour deux jours d’abstinence), on arrête d’avoir la main trop généreuse sur le ramasse poussières. On ne peut pas être parfaite. Il faut savoir faire la part des choses dans tout.

Et alors, on fait quoi ? 

Le mantra de la femme actuelle ? Faire attention à soi. On garde du temps pour se faire belle, pour méditer ou faire n’importe quoi d’autre qui puisse nous faire du bien, on garde une petite place pour la culture, pour faire la cuisine ou la lessive. On ne peut pas renoncer à l’héritage culturel d’un revers de main (ça reviendrait à trahir notre mémé!). Il faudra encore attendre plusieurs générations avant que les hommes aient le réflexe naturel de faire la vaisselle. Et ça n’est pas plus mal comme ça. Parce que nous sentirions-nous encore femmes si actuellement on nous prenait l’attribut du ménage ?
Ce qu’il faut comprendre, mesdames, c’est qu’être révoltés ou démissionnaires, c’est inutile. Une femme actuelle, c’est une femme modérée. Une femme qui sait gérer tous les domaines de la vie avec brio, mais qui sait aussi dire stop de temps en temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s