Je réveille la petite fille en moi

La nostalgie me gagne ce soir. Suis-je seule à avoir cette petite boule dans la gorge qui apparaît quand je lance mon esprit dans le passé ?
Je n’y croyais pas. Je les traitais de menteur quand ils me disaient qu’il faut profiter, que la vie passe trop vite. AAAAH certainement pas, moi je serais différente. MOI je ferais de grandes choses! Et MOI je vous prouverais qu’on peut faire les choses différemment, qu’on peut échapper à ce cercle vicieux de la vie. Je suis capable de jeter mes converses et de partir à la conquête du monde pieds nus! Je n’entrerais pas dans un moule, je ne suis pas faite pour ça.
Vous le croyez vous, qu’un jour j’ai pu avoir tout cet entrain, cette manière de penser, de lutter, de me battre ?
Je levais le point haut et fort en prônant des idées féministes, l’individualisme et la capacité de réussir quoiqu’il advienne.

Mes converses sont au pieds de mon lit, j’ai troqué l’espoir pour le confort. Ai-je révolutionner le monde ? Non, j’ai perdu cette confiance. Le regard des autres a détruit la force qu’il y avait dans mon corps de petite fille.

A 13 ans j’ai osé publier des livres, j’ai osé faire les salons du livre, j’ai osé dire aux garçons que je n’avais pas besoin d’eux pour avancer dans la vie, j’ai osé dire que j’y arriverais. J’ai osé croire que je pouvais être la meilleure en tout, j’ai osé courir pendant 3 heures sous la chaleur parce que jamais je n’abandonnerais. Non, je ne pouvais pas abandonner. Parce que j’étais une fille, et que les filles c’est plus fort que tout. 

Maintenant la simple idée d’avoir un 14 à la fac me semble impossible, et je révolutionne le monde depuis mon lit en écoutant nostalgiquement l’album de Camp Rock.

Hé oh les filles, qu’est-ce qui nous arrivent ? Pourquoi est-ce qu’on devient d’un seul coup des mauviettes comme ça ? Pourquoi est-ce qu’on se laisse croire que les autres sont mieux que nous ? Pourquoi on ose penser qu’on n’est pas assez bien pour y arriver, pour exaucer nos rêves? Merde à la fin, on en vaut la peine nous aussi. Y’a pas que la voisine avec son cul XXL qui peut y arriver.

Et si moi, dans ma robe de chambre délavée, je décidais de me lever et de prendre mon destin en main ?
Et si ce soir j’avais envie de mettre Jesse McCartney à fond, de lever les points en l’air et de prendre mon destin en main ?
Si moi aussi j’ai envie d’être une winneuse ?
Et si je crois que j’ai la force de me battre pour que la licorne devienne l’emblème de notre pays ?!

C’est ma vie, c’est notre vie, il faut la prendre en main. Partons à l’aventure, faisons le pari de vivre pour ne jamais rien regretter. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s